02 février 2008

Je n'aime pas venir les mains vides...

Le 9 Janvier, je suis allée à Tours, voir ma cops Mélanie avant qu'elle ne reparte en Sicile, voir Julie, Nicolas et Much et en profiter pour dépenser les sous de Pepito dans les magasins...

Je suis un peu partie à l'arrache, sans trop prévoir de quoi prouver que j'avais compris le précepte de Maman maintes fois entendu on range avant de sortir autre chose, non, c'est pas ça, il ne faut pas remettre au lendemain ce qui peut être fait le jour même, non ça non plus c'est toujours pas rentré, on ne va pas chez les gens les mains vides ah oui, c'est ça... Donc gênée par ce manque de politesse évident, en errant dans les allées des divers magasins parcourus, une idée m'est venue, puisque je suis une bidouilleuse invertébrée, et que Juju aime bien quand je biouille (et aimerait que je bidouille un peu plus pour elle ), mon cerveau démoniaque prit le contrôle de mes mains et de mon porte-monnaie (David ayant eu la très bonne idée de ne pas me confier sa carte bleue)

Pendant que je suis en train d'écrire ce billet, un souci me trotte dans la tête et je me demande si je dois vraiment vous montrer mon "oeuvre"... M'étant fait plagier il y a un an bientôt, en plus, pour vendre le-dit plagia, je tiens à vous rappeler que ce qui est exposé ici est je crois ce qu'on peut nommer une propriété intellectuelle (bien que ce soit manuel ;) ) et vous demanderai donc, de bien vouloir respecter ce droit. La moindre des choses est de signaler qui est l'auteur de cette idée, plutôt que de se gargariser d'avoir eu l'idée, donc, me citer, et pourquoi, pas, si vous n'êtes pas une quiche totale en informatique, de faire un lien vers mon blog... Ca me ferait plaisir, et je vous assure que c'est assez irritant de retrouver des choses pour lesquelles on a grillé quelques neurones sur le site d'une autre sans qu'elle prenne la peine de "citer ses sources", enfin je pense que vous voyez ce que je veux dire, et chère H. si tu passes par ici, sache que je ne suis pas très contente... Ceci étant dit, ce message ne s'adresse pas à ce projet en particulier, mais à TOUT ce que je partage avec vous.

Considérant que les bloggueuses en général ne sont pas des vampires, et appréciant énormement l'esprit de partage régnant sur ce coin de la toile, et surtout ne voulant pas punir les visiteurs sincères et désintéressés qui me font l'honneur de se pencher sur ce journal, ces mêmes personnes que j'aimerais vraiment rencontrer quand l'occasion se présentera, mais aussi pour nos familles et nos amis qui sont à des centaines de km de nous et pour qui ce blog est un moyen de rester en contact avec moi autrement que par le téléphone, je continuerai à pérenniser l'esprit convivial de la blogosphère et vous présenter le résultat de mes grillages de neurones...

Revenons-en à nos moutonssssssssssssssssss

Avec la délicatesse rare de lui interdire son salon pendant que j'étais en train de lui confectionner son cadeau, je me suis pas du tout bien amusée à faire ça...

ab

J'ai voulu faire une phot d'ensemble, mais c'était à contre-jour, et n'aimant pas les photos avec flash, une autre vue...

DSCF6652

P.S: Mélanie, j'avais quelque chose pour toi, mais vu que je ne suis pas venue à la gare... la proxima vez... en Sicile!

Posté par lifizlif à 23:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Je n'aime pas venir les mains vides...

Nouveau commentaire